Un premier rendez-vous d’information avec l’après-bac

ARTICLE DES NOUVELLES CALÉDONIENNES  correspondante à Bourail, Nadège Bège | Crée le 24.04.2018

JO1

Après la présentation des différentes filières par les établissements invités, les jeunes ont pu avoir, comme ici avec les intervenants du lycée Saint-Joseph-de-Cluny, un entretien individuel plus ciblé sur ce qui les intéresse. Photo N.B.

Bourail. Le lycée professionnel François-d’Assise a organisé en fin de semaine un mini-salon de formations dans la salle de cinéma de la commune. L’opération s’est déroulée sur une matinée et a rassemblé 85 lycéens.

Présenter aux lycéens les filières de formations post-bac. Tel était l’objet du mini-salon des formations proposé jeudi par le lycée professionnel François-d’Assise (LPFA). Cette opération, première du genre de l’année, s’est déroulée dans la salle de cinéma de la commune et a concerné quatre classes de terminale (gestion, administration, commerce et accueil relation client usager) de l’établissement.

« Les jeunes de la mention complémentaire Accueil/Réception ont eux aussi été invités à participer à ce mini-salon des formations », a souligné Jean-Michel Rabut, professeur d’EPS au LPFA et l’un des coordonnateurs de l’opération Orientation numéro un.

Trois lycées invités

« Ce sont tous des élèves qui sont concernés par une éventuelle poursuite d’études. On est donc dans une phase d’information pour cette première partie de l’année », souligne le coordonnateur. Et de rajouter : « Cela fait partie des dispositifs que nous mettons en place au lycée. Pour ce mini-salon, nous avons fait venir des intervenants extérieurs pour présenter aux élèves les possibilités qu’ils peuvent avoir dans les différents établissements, et pour cette première, nous avons débuté par les lycées de la Direction diocésaine de l’enseignement catholique (Ddec). » Si cette première initiative a été axée sur une matinée d’information interne, le LPFA envisage également d’organiser une deuxième journée d’information, au cours de l’année, cette fois avec des intervenants externes à la Ddec, notamment l’armée, l’Université de Nouvelle-Calédonie et des établissements publics.

Le lycée professionnel Saint-Pierre-Chanel, Saint-Joseph-de-Cluny et Blaise-Pascal ont été les trois lycées invités pour ce rendez-vous inaugural. Dans un premier temps, chacun d’entre eux a pu faire une présentation de leurs différentes filières, puis la deuxième partie a été consacrée à des entretiens individuels avec un approfondissement à huis clos.

« Des élèves très curieux »

« Les élèves se déplacent sur les mini-stands que l’on a installés à proximité de la scène pour discuter avec les intervenants et récupérer une brochure d’affectation ou un prédossier », dévoile Jean-Michel Rabut. « Nous sommes très satisfaits du déroulement de ce premier salon des formations. Les élèves ont été très curieux et les échanges nombreux », s’est réjoui le coordonnateur. Le prochain rendez-vous est d’ores et déjà fixé au 30 août.

Qu’avez-vous pensé de ce mini salon des formations?

Audrey, terminale Gestion/ administration

J’ai trouvé ce mini-salon très intéressant. J’ai appris beaucoup de chose sur les BTS que je ne connaissais pas du tout. Cela m’a donné quelques idées pour la poursuite de mes études après mon baccalauréat professionnel. Je pense qu’il était important de faire ce genre d’opération car, quand on arrive à notre niveau, on ne sait toujours pas trop ce que l’on veut faire. Pour ma part, je sais ce que je veux, mais au cours de cette opération, j’ai découvert qu’il y avait d’autres opportunités qui s’offraient à moi.

Anne-Marie, mention complémentaire Accueil/Réception

Ce mini-salon est bien car il nous a ouvert des portes, notamment sur les BTS. Ce qui m’a intéressé le plus, ce sont les différentes mentions qui ont été présentées. Plus tard, je voudrais travailler dans l’hôtellerie. Ce mini-salon des formations m’a donné quelques idées pour la suite de mes études. Je trouve que cette initiative est importante car elle nous permet de découvrir les différentes options qui s’offrent à nous. On peut ainsi faire des choix d’études motivés et mieux réfléchis.

Jules, terminale Gestion/ administration

Je pense que ce mini-salon est une bonne initiative, surtout pour les élèves qui sont en dernière année. Pour le moment, en ce qui concerne mon orientation, c’est encore un peu confus dans ma tête car il y a beaucoup de choix. Aujourd’hui, même si tout nous a été bien présenté et que j’ai eu des idées, je ne sais pas trop ce que je veux. J’espère qu’au fur et à mesure que l’année va passer, je pourrais me décider. Sans conteste, ce mini-salon va contribuer à m’aider à choisir la bonne filière d’études.

Maurice, terminale Gestion/ administration

J’ai trouvé ce mini-salon très bien pour le post-bac et le sup NC (logiciel d’affectation post-bac) où nous devons nous inscrire pour poursuivre nos études. Cette matinée a été intéressante car il y avait plusieurs branches qui nous ont été présentées et que l’on peut faire après le bac, aussi bien à Saint-Pierre-Chanel, qu’à Cluny et Blaise-Pascal. Cette opération, même si j’avais déjà fait mon choix, m’a quand même guidé. Ce que j’ai entendu là correspond à ce que je veux faire.

Publicités