Le mauvais sort

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Très belle rencontre vendredi 05 Octobre au CDI du lycée entre plusieurs classes de 2NDE Bac-Pro (MRCU1, MRCU2 et GA2) et les principaux réalisateurs d’un court métrage scolaire intitulé « Le mauvais sort » et réalisé à l’internat de La Foa. Les élèves ont accueilli 3 intervenants : Maïlé, élève de 5ème et acteur principal, Anthony Pédulla réalisateur, Sergio Kaouda éducateur à l’internat responsable des acteurs et du choix des lieux de tournage.

Nos élèves étaient plutôt impatients de voir le film. Après la projection, ils ont pu échanger autour de la conception de ce projet éducatif et de sa réalisation.

Ils ont été très sensibles au message portant sur « la violence en milieu scolaire », centre du projet éducatif initié par Sergio.

IMG_2365Maïlé, jeune élève rebelle déclenche une bagarre dans la cour du collège et n’hésite pas à commettre plusieurs vols, se prenant pour le « caïd » de l’internat. L’éducateur se trouve dans une situation difficile, il aimerait pouvoir jeter un sort à Maïlé pour lui faire prendre conscience de la gravité de ces actes. La nuit, l’imaginaire du jeune élève le projette dans une cellule du camp pénitentiaire de Nouville en compagnie d’un autre détenu. Il passe une longue journée en prison, derrière les barreaux, autorisé malgré tout à se présenter à des entretiens d’embauche pour se réinsérer. Mais son choix de s’être fait des tatouages très visibles coupe court à toute possibilité de travailler.

Au réveil, notre jeune caïd est bien décidé à ne pas prendre ce mauvais chemin. Il rend les objets volés et s’excuse sincèrement auprès de l’éducateur.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Beaucoup d’émotions se sont manifestées dans le public du CDI, passant des éclats de rires déclenchés par le jeu naturel et pertinent de Maïlé à la gravité rapidement instaurée par la cellule et la vie quotidienne des 2 détenus.

IMG_2368

Sensibiliser les jeunes sur les conséquences de leurs actes et les répercussions possibles sur leur avenir. Bonus : cette rencontre fut certainement bénéfique des 2 côtés, pour nos élèves mais aussi pour le réalisateur Anthony : « Je ne m’attendais vraiment pas à un tel accueil. À un tel concentré d’humanité. Les élèves m’ont donné un déclic, tu pourras leur dire. Ils m’ont ouvert les yeux sur la nécessité de diffuser et le bien fondé du message véhiculé par notre court métrage. »

Le cinéma …des moments d’émotions partagées !!

Publicités